Amicale des Educateurs de la Côte d'Opale : site officiel du club de foot de MARQUISE - footeo

Les Animations

 

Les Animations

 

Deux équipes ayant le même système de jeu peuvent avoir des animations de jeu complètement différentes et ainsi jouer de toute autre manière. Alors que le système de jeu est défini par le nombre de joueurs par ligne, l'animation offensive est caractérisée par des enchainements de jeu et des déplacements préférentiels d'une équipe en phase d'attaque. L'animation défensive est quant à elle la coordination des déplacements défensifs des joueurs.


Un entraineur doit réfléchir à de nombreux paramètres afin de faire « bien jouer son équipe » :

 

- Où souhaitons-nous récupérer le ballon (à partir de quelle zone) ?

- Comment ? Quand ?

- Jouer avec un bloc haut, médian ou bas ?

- Préférons-nous avoir la maitrise du ballon ou procéder par contre ?

- Quel style est le plus approprié aux caractéristiques de mes joueurs ?

  

Bloc haut : pourquoi ?

Il permet de mettre une certaine pression à l'adversaire, ainsi l'objectif est de récupérer le ballon dans le camp adverse afin de porter le danger rapidement chez l'adversaire. Le problème de la profondeur se pose alors. Jouant haut, l'équipe laisse un maximum d'espace derrière elle, d'où la nécessité d'avoir un gardien de but jouant haut et d'une charnière centrale rapide.

 

Bloc médian : pourquoi ?

Le bloc haut est difficilement faisable sur tout un match car fort couteux sur le plan énergétique. De plus, en jouant de cette manière, on s'expose aux contres possibles de l'adversaire. Le bloc bas quant à lui nous condamne déjà à défendre en quelque sorte et à subir les attaques adverses. Le bloc médian est alors l'intermédiaire et cela donne une plus grande liberté aux joueurs à la récupération (possibilité de jouer en attaque rapide ou placée selon la situation). Les excentrés doivent resserrer un maximum pour éviter d'élargir le bloc. En effet la distance entre les joueurs est primordiale afin que ce bloc fonctionne.

 

Bloc bas : pourquoi ?

Si nous disposons dans notre effectif d'attaquants rapides ayant besoins d'espaces et de profondeur, de défenseurs aimant le duel mais peu rapide en vitesse de course, il me semble que ce bloc soit approprié. Il faut toutefois reconnaître que subir les attaques de l'adversaire pendant tout un match nécessite bien plus que des qualités techniques, tactiques, et physiques. En effet le mental est déterminant pour défendre. 

« Défendre, c'est un état d'esprit »

Il faut également que les joueurs aient des principes de jeu communs dans leur manière de défendre ou d'attaquer.

Là encore, il en va de l'entraineur de déterminer ce qu'il souhaite de ses joueurs lors du match.

On peut par exemple demander à ses joueurs de forcer l'adversaire à jouer vers l'extérieur afin de l'enfermer le long de la ligne de touche. On parlera de position de corps. Le starter est lui aussi un élément déterminant à la récupération du ballon, les joueurs doivent savoir quand et où  ils déclenchent le pressing. Ces principes de jeu se travaillent sans cesse à l'entrainement. Il en est de même pour le jeu combiné des joueurs lors de la phase d'attaque.

Ainsi il n'y a pas de recettes miracles, ni de style de jeu particulier et unique permettant de dire « il faut faire cela, il faut bien jouer ». Derrière cette expression multi facette, nous pouvons tout y ranger aussi bien le jeu de l'Inter, championne d’Europe en 2009, que celui de Barcelone, championne d’Europe à de  multiples reprises.

INSCRIPTIONS 2013-2014

Educateur diplômé ?

Ne restez pas seul, rejoignez-nous

NOMBRE D'ADHESIONS

A CE JOUR : 95

Bulletin d'adhésion :

CLIQUEZ-ICI